Les études en cours

Les études en cours

Lors de sa décision, le 23 octobre dernier, le maître d’ouvrage a notamment décidé « la poursuite des études en vue d’élaborer, dans un délai d’un an, un nouveau scénario ».

Les études présentées ci-dessous sont en cours. L’objectif est de présenter leurs missions. Les résultats seront communiqués lorsqu’elles seront achevées.

LES ÉTUDES ENVIRONNEMENTALES

Les études environnementales sont menées par le bureau d’études Abiès.

Des expertises écologiques complémentaires des précédentes expertises sont conduites pour répondre aux exigences des services instructeurs au regard de la nature et de l’emprise du projet et au regard des sensibilités écologiques locales identifiées sur ce territoire du Larzac. Elles sont ciblées sur la recherche des espèces emblématiques et patrimoniales des Causses (flore, insectes et oiseaux).

L’étude ornithologique 

Pour l’expertise ornithologique, la consultation des bases de données régionales indique la présence de 82 espèces d’oiseaux sur la commune de Le Cros. Les données issues du pré-diagnostic de terrain et les connaissances ont conduit à lister 18 espèces cibles sur lesquelles une attention forte devra être portée lors des sessions de prospections.

Comme par exemple le gypaète barbu, le Percnoptère d’Égypte.

gypaetus barbatus
Gypaète barbu

Des recherches spécifiques de terrain, ciblées en fonction de l’écologie des espèces et des habitats, sur des périodes adaptées de l’année sont en cours de réalisation.

Des prospections diurnes des falaises présentes ainsi que des repasses nocturnes pour le Grand-Duc d’Europe seront également réalisées. Des recherches bibliographiques et une consultation des associations naturalistes locales seront réalisées notamment pour le suivi GPS et l’historique des populations d’aigles et de vautours.

L’étude flore/habitat et faune terrestre

Pour l’expertise flore/habitat et faune terrestre, les missions de terrain se déroulent sur un cycle biologique complet avec une phase pré-printanière (février pour certaines plantes précoces et pour le repérage des habitats à retenir pour échantillonnage) jusqu’en septembre pour la flore et la faune tardi-estivale.

Les enjeux relatifs au groupe des mammifères demeurent faibles d’après les informations renseignées dans le rapport initial (notamment car le site est une chasse privée clôturée), aussi aucune expertise complémentaire ne sera réalisée à l’exception d’une attention portée au Pachyrure étrusque (musaraigne).

Le rapport final reprendra l’analyse de l’état initial en le complétant notamment du point de vue des analyses patrimoniales. Toutes les analyses seront refaites (notamment au jour de la parution de certaines listes rouges récentes).

L’ÉTUDE AGRICOLE

L’étude agricole est menée par l’association Solagro, dans la perspective d’une co-activité agropastorale et énergétique :

  • étude du domaine de Calmels et de son potentiel agricole en l’état actuel ;
  • analyse comparative entre le domaine de Calmels et d’autres zones proches hors chasse ;
  • analyse de la faisabilité d’un pâturage ovin dans le parc solaire (en s’appuyant sur les retours d’expérience des parcs existants) ;
  • étude de faisabilité d’une zone de pâturage en dehors du parc solaire pour réserve fourragère mutualisée, afin de permettre aux agriculteurs d’absorber les aléas climatiques (test d’herbage en cours) ;
  • proposition de montage juridique pour l’occupation des terres par les agriculteurs.
test d'herbage
test d'herbage
L’ÉTUDE TOPOGRAPHIQUE

Pour compléter l’étude paysagère et permettre une meilleure visibilité du site et de ses contraintes techniques, un relevé topographique par drone est programmé, d’ici à la fin de l’été, sur les 1000 ha de la propriété de Calmels.