La garante

Floriane Danhyer, garante de la concertation

Le 6 mai 2020, la Commission nationale du débat public a nommé Madame Floriane Danhyer comme garante de la concertation Solarzac.

Tout au long de sa mission, la garante veille à la transparence, la sincérité et l’intelligibilité des informations transmises au public, au traitement équivalent de chaque argument quel que soit son origine (expert, responsable du projet, citoyen, élu, etc.) et à l’inclusion de tous les publics, en particulier les plus éloignés de la décision, dans l’objectif de garantir le droit de chacun à l’information et à la participation.

Succédant à Étienne Ballan, Floriane Danhyer est la nouvelle garante de la consultation depuis le 6 mai 2020. Elle souhaite par ces quelques lignes nous exprimer sa vision et sa détermination pour ce rôle clé :

Floriane Danhyer

“Organisée sous un format participatif avec des ateliers thématiques, la participation des différentes parties prenantes est indispensable pour la suite du projet.”

Après la concertation préalable qui s’est déroulée du 2 mai au 23 juillet 2019 et deux années consacrées à l’avancement des études environnementales, agricoles et topographiques, une nouvelle phase de concertation va s’engager en novembre 2021.

Cette étape permettra de présenter au public les résultats des études réalisées mais aussi de définir le nouveau scénario du projet. Organisée sous un format participatif avec des ateliers thématiques, la participation des différentes parties prenantes est indispensable pour la suite du projet.

En tant que garante, je participerai au dispositif pour m’assurer que les informations communiquées respectent les principes de transparence et de sincérité.

Je serai vigilante à ce que les différents arguments soient traités de manière équivalente, quel que soit la personne qui le formule et que tous les publics puissent participer, en particulier les plus éloignés de la décision.

Mon rôle est de m’assurer que :

  • les recommandations du garant et les engagements du maître d’ouvrage issus de la concertation préalable soient bien prises en compte ;
  • les conditions d’un dialogue entre tous les publics soient réunies et à ce que le responsable du projet apporte des réponses aux arguments et interrogations du public ;
  • les évolutions du projet et l’ensemble des études et des expertises soient transmises de manière intelligible et complète au public, puis fasse l’objet d’échange.

N’hésitez pas à me contacter dans ce cadre sur mon adresse email : floriane.danhyer@garant-cndp.fr.

Bien cordialement,

Floriane Danhyer

Rapport intermédiaire de la concertation continue

Vignette Rapport21cndp

Pour consulter le 1er Rapport intermédiaire de la concertation continue, cliquez ici.